Qu'entendons-nous par

industrie du futur ?

Grâce à la révolution numérique, il n’existe plus de frontière entre le monde virtuel et le monde physique. Ce phénomène donne naissance à une industrie du futur dans laquelle les équipes, les machines et les produits convergent et interagissent. En quoi consiste ce concept et quels sont ses enjeux pour l’industrie française ?

Qu’est-ce que l’industrie du futur ?

L’industrie du futur encore appelée industrie 4.0 désigne un concept dans lequel l’entreprise est engagée dans une démarche d’optimisation des solutions technologiques et des modes d’organisation. L’industrie 4.0 a pour but de développer des activités industrielles innovantes tout en offrant aux consommateurs / clients des produits uniques et personnalisés. La question de l’industrie 4.0 a un impact sur le plan économique, écologique, social, énergétique et politique. Cette 4e révolution industrielle présente des défis majeurs dans nos sociétés modernes qu’il faut relever.

Quels sont les enjeux de l’industrie 4.0 ?

Dans un monde économique où la dématérialisation fait rage, où la compétitivité ne cesse de croître et où l’information est disponible en temps réel, il est important que les industries amorcent une 4e révolution. Pour de nombreuses entreprises, ces enjeux passent par l’optimisation des moyens de production. Mais aussi la mise en place de systèmes de maintenance prédictive des lignes de productions ainsi que l’accompagnement et la formation des collaborateurs.  L’interconnexion permet aux usines de devenir plus compétitives grâce à un niveau de performance et de sûreté accru.

robot industrie du futur
industrie 4.0

Quelles stratégies pour amorcer l’industrie 4.0 ?

Pour être plus efficace, créer plus d’emplois et davantage de valeur ajoutée.

L’industrie du futur doit revoir sa stratégie et son mode de fonctionnement. Elle doit être :

• Connectée : C’est-à-dire garantir une traçabilité pointue des opérations de production. Cela se fait grâce à la mise en place de capteurs pour permettre aux systèmes automatisés des lignes de production de répondre de façon efficiente aux divers besoins du marché. Mais aussi d’être dans une amélioration continue des processus de production.

• Intelligente : Elle doit fonctionner en réseau aussi bien avec tous les opérateurs en interne qu’avec les fournisseurs.

• Agile : C’est-à-dire se doter d’un mode de production flexible. Des matériaux de production reconfigurables pouvant offrir des services personnalisés.

Soyez rassuré, avancer avec une industrie du futur, ne signifie pas forcément tout changer… 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.